ÉPISODE 156 

 

 

Jeudi 16 Décembre 1965

 

La rencontre de Betty et Hannah

 

Rita témoigne en faveur de Rodney. Allison ne se souvient toujours pas de son père...

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

18,6 millions de téléspectateurs

soit 31,9 %

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Rita Jacks attendait avec impatience l’automne. Une chance pour elle de reprendre l’école. Une chance de prendre un nouveau départ. Mais les événements tragiques des semaines passées l’ont forcée à prendre une décision qui pourrait remettre cette chance indéfiniment.

 

INTRO

Rita traverse à pieds le square jusqu’au bâtiment de la banque.

 

 

SCENE 1

Rita va voir Steven dans son bureau. Il est au téléphone avec un témoin pour un procès. « Mmmm, mmmm, aucune allusion. Vous le découvrirez lorsque vous viendrez. Soyez prêt. D’accord. Ce sera fait ». Il termine son appel.

 

Rita sourit faiblement : « votre secrétaire n’était pas là. Je suppose que j’aurais dû prendre rendez-vous ». Rita admet finalement qu’elle a vu Joe le jour même où il est mort. Steven lui demande quel âge elle avait lorsqu’elle a rencontré Joe pour la première fois. Elle était très jeune. Elle demande à l’avocat si elle peut témoigner. « Je dois le faire, vous comprenez ».

 

 

SCENE 2

Rodney retrouve Norman à l’appartement. Ce dernier ne fait rien d’autre que regarder la télévision et Rodney lui demande pourquoi il n’apprend pas à faire quelque chose de constructif dans sa vie. « Ne crie pas. J’écoute », lui répond Norman. Puis il lui demande s’il a été à l’hôpital. Rodney lui fait savoir qu’Allison ne le reconnaît pas. De même qu’elle ne reconnaît pas son père, Elliot. Elle se souvient de Rodney uniquement en tant que grand frère de Norman. Ce dernier aimerait savoir combien de temps le Dr Rossi pense que cela durera.

 

 

SCENE 3

Dans la salle de rééducation de l’hôpital, Russ Gehring essaie d’apprendre à Mark, un garçon de couleur noire, comment jouer de la guitare avec la main gauche. Allison est ici fauteuil roulant. Le garçon se dirige vers elle et lui parle un instant. Allison demande à Russ si elle peut regagner sa chambre. Elle voudrait voir la guitare. Russ lui tend l’instrument de musique. Il place ses doigts sur les fils. La guitare est censée être un instrument d’exercice pour les doigts. Constance et Elliot entrent dans la pièce et saluent le Dr Gehring. Constance demande à parler à Gehring et ils vont ensemble dans le couloir.


Pendant ce temps, Allison demande à Elliot combien de temps cela va prendre avant qu’elle aille mieux. Elle se sent comme une étrangère dans sa peau.

 

 

SCENE 4

Steven Cord attend Betty dans le living room des Anderson. Betty descend finalement les escaliers. Elle se précipite vers lui et l’embrasse. Elle lui dit que quoiqu’ils fassent ce soir, ce sera bien pour elle. Il lui fait savoir qu’il a décidé de lui présenter sa mère Hannah et lui dit qu’elle a cinq minutes pour aller se changer.

 

 

SCENE 5

Constance explique à Russ Gehring qu’Elliot est le véritable père d’Allison, qu’il n’y a pas eu de premier mariage et qu’elle ne pouvait pas épouser Elliot parce qu’il était en prison. Le Dr Rossi arrive et se joint à eux.

 

 

SCENE 6

Elliot, Constance et Michael sont maintenant tous les trois dans le couloir et se rendent dans la salle de rééducation où Allison joue de la guitare. Le Dr Rossi dit que le temps et la patience doivent être de leur côté. Le principal, c’est que le cerveau n’a pas été endommagé. Elliot veut savoir ce qui peut être fait. Michael voudrait consulter le Dr Quist, un psychiatre de Boston.

 

 

SCENE 7

Steven conduit Betty jusqu’au manoir pour y rencontrer Hannah. Il lui dit qu’elle est très bien comme ça. Il sonne à la porte. Betty n’en mène pas large.

 

Hannah ouvre la porte. Steven la salue par un « mère » conventionnel. Hannah met tout de suite l’ambiance au plus bas en lui répondant : « J’aurais aimé être au courant de ta visite. Tu aurais pu téléphoner ».

 


 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Stella parle avec Steven, Peyton avec Betty.

 

STELLA : L’honnêteté n’est pas un point de votre caractère.

STEVEN : C’est votre caractère à vous qui sera disséqué lorsque je vous appellerais à la barre des témoins. Pas le mien.

 

MARTIN : Pensez-vous que votre petit crime est mauvais ?

BETTY : Lequel.

MARTIN : Celui qui m’intéresse. Le vol de ce dossier.

 

 

EPISODE 155

LISTE

EPISODE 157